un peintre wallisien

Publié le par Violette et David

Voici une toile d'un peintre wallisien, Raphael, qui expose à Paris. C'est Lily qui nous a fait découvrir cet artiste. Je trouve ses toiles très belles et très proches des couleurs que l'on trouve sur l'île.
Est-ce que cela représenterait le bal des oiseaux blancs qui accompagne la chasse du mahi-mahi ? Si tu pouvais nous en dire un peu plus sur l'exposition Lily, pour que nos amis de Paris puissent s'y rendre.

Commenter cet article

lily 20/03/2007 07:44

sur le site d'uvea mo futuna deux articles l'un d'Honorine qui donne pleins d'infos sur Raphael et un de Liliane ..mis en ligne ce jour par notre ami Filihau. Pour d'autre photos peut-être le demander a Raphael, si on fait images par google et son nom on retrouvera et Raphael et son frère Patrice tout aussi talentueux.
bises

david et violette 19/03/2007 23:11

Merci pour tes précisions. Il faudrait que tu m'envoies d'autres exemples de toiles (mais en taille réduite) pour pouvoir les mettre sur le blog.Franchement bravo Raphael, longue vie à l'artiste !

lILY 19/03/2007 21:25

Vous trouverez toutes les infos pour l'exposition sur Paris par ce lien sur le site d'uvea mo futuna http://www.uvea-mo-futuna.com/article.php3?id_article=2240 et http://www.paris.fr/portail/viewmultimediadocument?multimediadocument-id=27888 
Raphael Kaikilekofe est steward a Air france, peintre- et poête, sur ces tableaux il y a toujours un texte (ou des vers ?) en français et wallisiens, j'ai pas pensé de les recopier pour vous en faire profiter.
Sur le site d'uvéa mo futuna, vous y trouverez bcp d'articles le concernant  Raphael, que j'ai rencontré pour la première fois sur un vol paris-séoul ! En tout cas il a beaucoup de talent.
 

mimie 19/03/2007 09:36

Cette très jolie peinture aux couleurs si diversifiées et lumineuses ,je crois deviner l\\\\\\\\\\\\\\\'écume des vagues déferlantes s\\\\\\\\\\\\\\\'échapper en un vol d\\\\\\\\\\\\\\\'oiseaux vers la découverte de la nature enrichissante qui les entoure .

rachel 19/03/2007 07:07

On se croirait sur le grand bleu, prêts à lancer!