De Punta Arenas à Puerto Natales…un bon entraînement pour l’Antarctique.

Publié le par Violette et David

Depuis hier matin, nous avons quitté Punta Arenas et son divin restaurant La Marmita où nous nous sommes promis de retourner dîner le 19. Sur la route entre ces deux villes, nous sommes passés par  de nombreux paysages plus ou moins arides balayés par un vent très soutenu. Nous avons croisé le chemin de deux condors trop rapides pour nous arrêter et les immortaliser avec notre appareil photo. Puis, nous nous sommes rendus sur le terrain de Frida Uribe pour gravir une colline, le Sendero de Sierra Dorotea qui mène à un mirador d’où nous avons pu jouir d’une vue imprenable sur Puerto Natales et ses environs : des paysages à couper le souffle et à perte de vue. Après 2H30 de marche à braver le vent et le froid, Frida nous attendait avec un « goûter » très copieux et beaucoup de chaleur. En effet, c’est dans un petit préfabriqué chauffé par une cuisinière à bois que Frida nous a reçus. Au menu : des œufs sur le plat (de ses poules), de la confiture de myrtilles maison, du pain frais, du café et du thé chauds… et une heure trente de conversation à échanger sur le sort des ruraux chiliens qui vivent de peu de choses, à compléter sa collection de pièces de monnaies avec celles de quelques voyages précédents et la promesse d’une carte postale de Wallis. Nous avons terminé notre soirée à l’Altiplanico, magnifique hôtel, mais nous n’y avons pas retrouvé l’hospitalité de San Pedro. Ce matin, nous avons embarqué à bord du « 21 de Mayo » pour découvrir le Fjord Ultima Esperanza et les glaciers Balmaceda et Serrano (nous y avons retrouvé un groupe de touristes rencontrés à l’aéroport de Madrid alors que nous étions en peine avec notre surbooking). Encore une fois, nous avons beaucoup souffert du vent glacial qui souffle actuellement sur la Patagonie et sommes bien contents d’être équipés pour l’Antarctique. Avant le retour à Puerto Bories, nous avons fait halte dans une estancia pour déjeuner (soupe de légumes et d’agneau, agneau cuit à la broche, salade de fruits) et avons sympathisé avec 4 autres voyageurs : un couple de Patagonie argentine et un autre du Sud du Chili. Nous prendrons bientôt des nouvelles des uns et des autres grâce à internet. C’est sur le chemin du retour que le soleil a décidé de faire son apparition… qué lastima ! (pardon pour les fautes en espagnol, le clavier n’est pas encore adapté). Si vous souhaitez voir quelques 32 nouvelles photos de ces deux derniers jours, rdv sur l’album Chili j4 à 9.

Publié dans Les voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

valérie du Vanuatu! 19/01/2009 02:41

Certes, il n'a pas l'air de faire très chaud... mais ça ferait plutot rêver, car il y a des endroits où on a chaud!!!! Bises à vous deux et merci de nous régaler avec vos aventures.