Bredouille !

Publié le par Violette et David

Yves Plaquevent (principal du collège de Lavegahau) nous avait invité mercredi après-midi pour une partie de pêche. Le matériel installé ( fils montés pour du 80 kg, moulinet pour la pêche au gros, mousqueton en cas de prise pour tenir la canne, etc.). Après un appel à Michel à la radio, nous sommes partis direction le DCP sud (dispositif de concentration de poissons : c’est une ligne de bouées reliées à un corps mort par un système de câble permettant le développement d’algues et de mollusques autour de celui-ci, entraînant la venue de petit poisson, de plus gros, etc.)

Et là, le calme plat ! Pas d’oiseaux blancs à l’horizon signalant la présence d’un banc de bonites, de carangues. Après avoir fait quelques tours autour du DCP sud, nous avons fait une touche sérieuse (un thon ?), mais hélas, le leurre n’était pas au goût de la bête.

Bredouille ! Je suis rentré bredouille à la maison… Pas de poissons frais pour le repas.

Nous avons ouvert le congélateur et mangé un perroquet (poisson je précise !). Merci Lusia.

Mais je n’ai pas dit mon dernier mot !

Publié dans La pêche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mimie 19/03/2006 09:12

salut apprenti  pécheur .... pour accrocher un poisson c'est comme rechercher une fille il faut de la patience  de la finesse et un peu de ruse rechercher son point sensible et hop tu as la touche et tu ferre.Une fois que tu veux qu'il reste au bout de l'hameçon amène -le  jusqu'à toi  en tirant sur le fil d'une main ferme  et résolue  et pour le garder  sois toujours attentif. Afin que  dans un sursaut  d'énergie  il ne fasse  une brusque opposition  à sa privation de liberté  ,et tire sa révérence .........
Crois en ma vieille expérience de pécheuse  ,  je te fais confiance tu as le DON    bisous de ta mimie
....