Le wallaru à son papa

Publié le par Violette et David



Mais non, je n’ai pas fait de faute d’orthographe on dit bien un wallaru : sa taille est entre celle du wallaby et celle du kangourou.
Ceux que vous pouvez voir sur ces photos ont été récupérés par une fondation qui protège les animaux en Tasmanie. Ils étaient soit malades, orphelins, blessés et ont été récupérés par le centre.
Moment magique de caresser la bête ! Je sais que je suis chanceux et que beaucoup d’enfants (comme beaucoup d’adultes) auraient aimé être à ma place.

Publié dans Humour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

denise CLAUDE 19/05/2008 07:29

toujours la pluie en charente maritime aussi je guette tes articles qui me transportent vers ce côté de la planete si merveilleux qui me fait découvrir une autre joie de vivre où l'on respecte encore la nature l'homme et les animaux .Adorable wallarus si tu en trouve en peluche peux-tu m'en rapporter un . Que de souvenirs impérissables lorsque vous reviendrez en métropole!!!!merci  de nous faire partager vos découvertes , on en rêve